Les meilleures écoles de vin – Pékin est en 2ème place

Ecole-vin-chine-lemaire-hebdo-vinLes vainqueurs WSET sont l’Académie du vin de Paris, Dragon Phoenix Wine Consulting à Pékin en Chine, Hakkasan présent au Royaume-Uni et aux USA, et Napa valley Wine Academy aux Etats-Unis.

L’Académie du Vin de Paris a été distinguée comme étant l’une des meilleures écoles du vin au monde 2016. La remise des prix WSET a eu lieu le 23 janvier 2017 lors d’une cérémonie internationale présidée par Gérard Basset, Master of Wine et Meilleur sommelier du monde 2010, au Guildhall de Londres.

Le Wine and spirit education trust, WSET, est un réseau de 600 organismes de formations agréés dédiés aux vins et spiritueux dispersés dans plus de 60 pays; il organise chaque année un classement des meilleurs écoles de formation aux vins.

Dragon Phoenix Wine Consulting a été fondé par Fongyee Walker MW et Edward Ragg, à Pékin en 2007.
Spécialistes de l’enseignement du vin et de la dégustation professionnelle depuis 1999, les fondateurs partagent 30 ans d’expérience dans l’enseignement supérieur, à Cambridge et à Tsinghua.
Depuis 2007, Dragon Phoenix est le pionnier de l’éducation viticole en Chine et reste le seul fournisseur du diplôme phare du WSET enseigné en Chine continentale.
Dragon Phoenix fournit également des services de conseil en vin pour les marchés chinois.

Lire le Vin, le Rouge, la Chine : 145 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits, dont 137 châteaux bordelais. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Mises à jour régulières de la version numérique 8€, et tous les 3 mois pour la version papier 20€, en vente en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

Publié dans Chine, le Vin, les autres pays, pas classé | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Quels vins pour le goût Chinois ? Au château Piron le 8 avril 17

Après Sylvie Cazes en 2015 et Fabrice Bernard en 2016 c’est un grand sommelier Christian Pechoutre qui présidera le jury de l’Open Château Piron 2017. Ce sera le samedi 8 avril au château.

Quels vins pour le goût Chinois ?

Ce sera en avant match, le matin de l’Open Piron de 10h à 12h, une Master Class sur ce sujet brûlant.   Elle sera animée par Jean Pascal Paubert, sommelier consultant intervenant pour la Sopexa en Asie à l’appui de l’exportation des vins français. La Master Class est préparée en collaboration avec des étudiants de l’INSEEC Wine & Spirit, chinois et français. Cette matinée est réservée aux professionnels intéressés par l’export de vins en Chine ou recevant des touristes Chinois à Bordeaux. La dégustation sera le fil conducteur de la Master Class.

L’Open Château Piron est un tournoi unique dans le Paysage Oenologique Français. Christian Pechoutre, Meilleur Ouvrier de France Sommellerie en 2000, sera entouré des jurés :
Claude Matignoles, ancien propriétaire du Régent, a ouvert le Point Rouge en 2015 ;
Anne-Victoire Monrozier, est l’une des bloggeuses vin les plus suivies avec Miss Vicky Wine ;
Alexandre de Montesquieu a créé la cave l’Esprit des Vins à La Brède.
«Les meilleurs sommeliers veilleront sur le tournoi cette année, s’enthousiasme Lionel Boyreau qui dirige Château Piron, avec Christian Péchoutre bien sûr mais aussi Alexandre Morin (en photo) chef sommelier du Point Rouge et Jean Pascal Paubert membre du bureau de l’UDSF qui animeront le tournoi, assistés des élèves sommeliers de l’école la Cafa. Le tournoi n’en reste pas moins et plus que jamais ouvert à tous. Et nous serons très heureux de remettre aux vainqueurs des invitations pour la Grande Maison de Bernard Magrez ! »

Lire le Vin, le Rouge, la Chine : 145 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits, dont 137 châteaux bordelais. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Mises à jour régulières de la version numérique 8€, et tous les 3 mois pour la version papier 20€, en vente en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

Publié dans Bordeaux, Chine, France, le Vin | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Hong-Kong, 1ère place du vin en Asie

Henry-Tang-hebdo-lemaire-vin-chineCarrefour incontournable entre l’Europe et l’Asie, Hong-Kong a su s’imposer en quelques années comme la 1ère place d’échange de vin d’Asie en appliquant les principes du libre-échange.

L’histoire débute en 2008, lorsque Henry Tang, le ministre des finances de l’époque et grand passionné de vins, annonce la suppression des taxes à l’importation des vins et spiritueux. Cette mesure visait à détrôner cette place alors prise par Singapour.
De 15 millions de litres consommés en 2007, les importations de vins à Hong-Kong arrivèrent à 36 millions de litres en 2015.

L’engouement de Hongkongais pour le vin se poursuit donc : bars à vins et écoles d’œnologie se multiplient, montées souvent par des expatriés français. Au cœur de l’île de Hong-Kong, le grand nombre de cavistes est extrêmement bien achalandé – Bordeaux avec Lafite-Rothschild et château Lynch-Bages, château d’Aussières en Languedoc ; le Rhône, la Loire ou le Jura sont des régions de plus en plus recherchées. Los Vascos d’Argentine, Gaja ou Voerzio pour les vins italiens, Vega Sicilia d’Espagne, Penfold’s Grange pour l’Australie… De façon générale, les vins rouges sont plébiscités.

Les frais de stockage sont très élevés sur l’Ile de Hong Kong, il faut que les bouteilles se vendent vite sinon elles sont bradées. D’où l’importance de se reposer sur des marques puissantes.

Les Chinois apprécient les vins rouges à table sans focus sur l’accord mets et vins. De nombreux amateurs préfèrent déguster leurs crus en cercle restreint et en suivant le rite européen du menu : entrée, plat, dessert. Hong-Kong étant un carrefour de la gastronomie mondiale, des restaurants appliquent des accords mets-et-vins extrêmement variés.

L’importation est taxée à 50% vers la Chine continentale (hors KK, Taiwan, Macao). Sur 63 millions de litres de vins qui arrivent à Hong-Kong, 40% sont réexportés majoritairement vers la Chine continentale. Ce marché est largement dominé par Bordeaux et aujourd’hui également par la Bourgogne.

Grand favori des élections au poste de chef de l’exécutif de Hong Kong en 2012, Henry Tang a été sévèrement battu par son rival Leung Chun-ying : les électeurs ne lui ont pas pardonné d’avoir créé sa cave à vins sans permis de construire officiel.

Lire le Vin, le Rouge, la Chine : 145 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits, dont 137 châteaux bordelais. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Mises à jour régulières de la version numérique 8€, et tous les 3 mois pour la version papier 20€, en vente en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

Publié dans Chine, le Vin | Marqué avec , | Laisser un commentaire

les Cognacs Menuet sont toujours chinois – Cartak

Cognacs-Menuet-Lemaire-hebdo-vin-chineEn août 2012, Xiang Zhong Yang a acheté Cognacs Menuet par sa société Cartak basée à Hong Kong. Cette toute petite marque de cognac, créée 1850 à Saint-Même-les-Carrières, était tombée en désuétude.

«Nous avons été confrontés à des difficultés administratives : transférer des capitaux étrangers en France, c’est très compliqué et très contrôlé. Il a fallu du temps, mais je savais que les intérêts communs entre nos deux pays allaient converger», dit Xiang Zhong Yang.

Antoine Lam dirige cette Maison de négoce ressuscitée grâce à Xiang Zhong Yang alias Monsieur Yang. Homme d’affaires de 50 ans originaire de Macao, il a fait fortune en Chine dans la distribution des eaux-de-vie et dans l’immobilier, notamment à Shantou et Zhuhaï, 2 métropoles qui comptent 5,4 et 1,5 million d’habitants.
Antoine Lam est passionné par la diversité culturelle ; il aime citer Bouddha : «Il n’existe rien de constant si ce n’est le changement
Monsieur Yang vient à Cognac régulièrement depuis 1999 : «J’ai découvert qu’il n’y avait pas de volonté de promotion de la marque en France et à l’international. Elle a pourtant une belle histoire, disait-il. J’ai décidé de l’acheter pour la développer.» Il ajoutait : «Je suis un passionné. J’ai la culture du cognac. J’ai l’habitude de sélectionner moi-même les cognacs. Tout passe par moi
Photo : Ying Lu et Antoine Lam © Maison Menuet

Monsieur Yang, ambitionnait une percée sur le marché chinois. 5 ans plus tard, malgré de lourds investissements – dont l’achat en 2015 du domaine du Breuil pour en faire sa vitrine, acheté 2,5 millions d’euros, hôtel 3*** à quelques minutes du centre-ville de Cognac – il ne reste plus grand-chose du projet initial de Monsieur Yang. Le personnel a été licencié en 2016.
En 2017, la Maison des Cognacs Menuet a pour objectif de se spécialiser dans le négoce en vue de pénétrer de nouveaux marchés, en s’appuyant sur les forces de son réseau pour l’embouteillage.
L’hôtel du Domaine du Breuil est mis en vente car Xiang Zhong Yang souhaite développer l’image de Menuet avec un Domaine où la culture de la vigne est envisageable.
L’hôtel, renommé Château Menuet, était dirigé par la jeune Ying Lu. Il reste ouvert.
104 rue Robert Daugas 16100 Cognac Tél : + 33 (0) 5 45 35 32 06

Le 16 octobre 2013, Roullet-Fransac, la Maison de négoce de cognac et de pineau créée en 1838, et sa magnifique demeure bâtie en 1760 aux portes de la vieille ville, ont été achetés par le Groupe chinois ChangYu, qui possède 20 000 hectares de vignes en Chine. Il étoffe ainsi sa gamme des cognacs commercialisée en Chine.

Lire le Vin, le Rouge, la Chine : 145 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits, dont 137 châteaux bordelais. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Mises à jour régulières de la version numérique 8€, et tous les 3 mois pour la version papier 20€, en vente en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

Publié dans Chine, France, le Vin | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Exposition Bistrot ! De Baudelaire à Picasso

Exposition Bistrot ! De Baudelaire à Picasso

Forte d’une centaine d’œuvres, cette exposition met en lumière le rôle essentiel des cafés et des bistrots dans la société, de la fin du XVIIIème siècle jusqu’à nos jours. Elle célèbre les liens féconds entre le monde des arts et le monde du café, du buveur solitaire à la scène de séduction. Les artistes ont cherché à exprimer leur temps – Louis Aragon, Jean Béraud, Charles Camoin, Robert Doisneau, Raoul Dufy, André Masson, Pablo Picasso, Jean-François Raffaëlli, Patti Smith etc…

Du 17 mars au 21 juin 2017 à La Cité du Vin www.laciteduvin.com
Voir le 1er accrochage http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/2017/03/02/un-avant-gout-de-lexpo-bistrot-de-baudelaire-a-picasso-a-la-cite-du-vin.html

Petite-Lina-Bistrot-exposition-Lemaire-vin-chineCharles Camoin La petite Lina, 1907 Huile sur toile, 66 x 55 cm Marseille, musée Cantini
© Photo Claude Almodovar et Michel Vialle © ADAGP, Paris 2016
Photos diverses © dossier de presse Cité du Vin

Bistrot-02-Cite-vin-Lemaire-hebdo-chineBistrot-03-Cite-vin-Lemaire-hebdo-chine
Lire le Vin, le Rouge, la Chine : 145 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits, dont 138 châteaux bordelais. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Mises à jour régulières de la version numérique 8€, et tous les 3 mois pour la version papier 20€, en vente en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

Publié dans Bordeaux, France, le Vin | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Géorgie, berceau de la viticulture du 31 juillet au 5 novembre 2017 à La Cité du Vin

La Cité du Vin de Bordeaux présente sa 2ème exposition temporaire annuelle, Géorgie, berceau de la viticulture, du 31 juillet au 5 novembre 2017

Georgie-poterie-lemaire-hebdo-vin-chinePoterie du VIème millénaire avant J.C et statuettes © Musée National Géorgien

Produite par l’Etat géorgien et le Musée National de Géorgie, l’exposition proposera une centaine d’œuvres d’art, objets archéologiques et ethnologiques issus des collections nationales illustrant la culture viticole géorgienne. La programmation culturelle et scientifique, en lien avec ce 1er Vignoble Invité, sera complétée par des ateliers de dégustation et de découverte autour des vins géorgiens.
L’exposition incarnera les liens et l’amour indéfectibles de la Géorgie pour le vin et la vigne depuis la Haute Antiquité jusqu’à aujourd’hui : croyances, mythologie, folklore, son art et sa table. La tradition géorgienne de la production du vin dans des jarres en terre cuite appelées Kvevri est unique au monde ; l’UNESCO a inscrit à son patrimoine culturel immatériel de l’humanité cette méthode traditionnelle de vinification.

Le commissariat de l’exposition est assuré par David Lordkipanidze, directeur général du Musée National de Géorgie et Merab Mikeladze, responsable des éditions du Musée National de Géorgie.
La scénographie est confiée à Lina Lopez, artiste, commissaire, scénographe d’exposition et muséographe.
L’exposition est réalisée grâce au soutien de l’Etat Géorgien, de Levan Davitashvili, Ministre de l’Agriculture, Ecaterine Siradze-Delaunay, Ambassadeur de Géorgie en France, en collaboration avec la Georgian Wine Association.
Otar Daniela, ex Ministre de l’Agriculture, était venu à Bordeaux en mars 2016 pour signer le contrat de co-organisation avec la Fondation pour la culture et les civilisations du vin ; il avait rencontré Sylvie Cazes présidente de la Fondation.
www.laciteduvin.com

Lire aussi le livre de Pascal Reigniez Au pays de la Vigne et du Vin, la Géorgie (Ed. les Indes savantes sept 2016)
et des photos de cette future exposition sur http://hebdo.levinlerougelachine.com/georgie-cite-du-vin/

Lire le Vin, le Rouge, la Chine sur les investissements des chinois dans les vignobles français, 145 à ce jour. www.levinlerougelachine.com

Publié dans Bordeaux, France, le Vin, les autres pays | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Le Train pour le Vin – France Chine

Le train de fret au départ de Lyon, transportant 200 tonnes de vin et de champagne français, est arrivé le 23 février 2017 dans la ville chinoise de Wuhan. Le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve, l’a accueilli à son arrivée et a goûté du vin sur place, saluant cette liaison ferroviaire.

Sur cette route de la soie ferroviaire, organisée par WAE Wuhan Asia-Europe Logistics, Geodis, la filiale fret de la SNCF va effectuer 3 chargements par semaine.
Wang Lijun, PDG de la société de la WAE, exploitant de la ligne, explique que «les bouteilles de bonne qualité sont vendues à des prix abordables pour les Chinois, grâce au fret ferroviaire. Le fret n’amène pas seulement les bouteilles de vin, mais aussi le mode de vie des Européens, ainsi que la culture du vin» La WAE organisera à Wuhan et en France une activité sur le thème Quand le thé chinois rencontre le vin français.

Le vin français est de plus en plus populaire auprès des consommateurs. Il y a 10 ans, les Chinois aimaient ajouter du coca ou du sprite dans le vin, mais la connaissance des Chinois a profondément changé. La Chine est la 1ère destination des exportations de vins de Bordeaux.
Depuis le 17 septembre, avec l’aide de la mairie de Bordeaux, ville jumelée à Wuhan, et d’associations viticoles bordelaises, à savoir l’Union des grands crus de Bordeaux, le Conseil des vins de Saint-Emilion et la Jurade de Saint-Emilion, quelque 5.000 caisses de vin ont été acheminées à Wuhan par ce biais.

Train-Wuhan-Lyon-lemaire-hebdo-vin-chineLe train Wuhan-Lyon arrive en gare de Vénissieux-Saint-Priest, dans la banlieue de Lyon, le 21 avril 2016 © Jeff Pachoud / AFP

Train Wuhan – Lyon

Parti de Wuhan, capitale de la province de Hubei dans le Sud-est chinois, le 6 avril 2016, 41 conteneurs de pièces automobiles et électroniques, lampes LED et vêtements ont parcouru 11 300 kms en 18 jours ; ils ont traversé le Kazakhstan, la Russie, la Biélorussie, la Pologne et Duisbourg en Allemagne. 20 conducteurs et 8 locomotives se relaient. L’écartement des rails n’est pas le même entre la Chine et le Kazakhstan, ni entre la Biélorussie et la Pologne ; les marchandises ont été transbordées 3 fois. Il repart en sens inverse avec des produits d’importation : véhicules, vin, cosmétiques et produits agricoles fabriqués en France.
Cette liaison ferroviaire entre la Chine et l’Europe rouvre la mythique Route de la Soie.
Ce One Belt one Road rebaptisé Belt and Road, projet de ceinture économique, veut consolider la place de la Chine dans le commerce mondial. La Chine veut aussi développer économiquement le Xinjiang traversé par la Route, et régler les problèmes des Ouighours.
Le temps de transport de ce train est réduit car le bateau met environ 2 mois. Ce train est aussi 80% moins cher que par l’avion.
Des trains relient déjà 16 villes chinoises et autant de villes européennes comme Barcelone, Rotterdam ou Bologne, et Madrid, la plus longue liaison ferroviaire du monde avec 13 000 kms.

Train-wuhan-lyon-laurence-lemaire-vin-hebdo-chine
Lire le Vin, le Rouge, la Chine : 145 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits, dont 138 châteaux bordelais. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Mises à jour régulières de la version numérique 8€, et tous les 3 mois pour la version papier 20€, en vente en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

Publié dans Bordeaux, Chine, France, le Vin | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Le Chinois du Vin – Histoires et langue du vin – Conférences

Conferences-chinois-vin-palidoni-lemaire-hebdo-chineLe Chinois du Vin – Histoires et langue du vin – Conférences

Chardonnay, Riesling, Cabernets, Merlot, Grenache, Syrah… sont aujourd’hui cultivés en Chine dans une dizaine de régions productrices sur plus de 830 000 hectares.
Parallèlement les investisseurs chinois sont de plus en plus présents dans le vignoble français, notamment dans le Bordelais où ils ont déjà racheté plus d’une centaine de châteaux.
Avec l’intérêt croissant de la part des Chinois pour le vin, et particulièrement le vin français, des cours de dégustation du vin fleurissent en Chine.

Nous proposons une exploration singulière, illustrée par la littérature grâce aux écrits et vestiges archéologiques retrouvés au fil du temps, d’une petite histoire du vin en Chine et une découverte de ses vocables : appellations, terroirs, cépages et étapes de la dégustation. Cartes, listes des illustrations et glossaire accompagneront des images projetées sur écran.
Aucune compétence particulière en chinois n’est requise.

Conférencière : Anne-Lise Palidoni Docteure en sinologie, spécialiste des Routes de la Soie, Anne-Lise Palidoni enseigne à des professionnels du vin en France et travaille à l’Institut Ricci, Centre d’études chinoises.

Conférences au Centre Sèvres 35 bis rue de Sèvres 75006 Paris le mardi de 16h à 18h,  les 21 et 28 mars, 25 avril, 2, 9 et 16 mai 2017
Tarif Plein 110€ Etudiants moins de 26 ans 27,50€ Demandeurs d’emploi 55€

Lire le Vin, le Rouge, la Chine : 145 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits, dont 138 châteaux bordelais. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Mises à jour régulières de la version numérique 8€, et tous les 3 mois pour la version papier 20€, en vente en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

Publié dans Chine, France, le Vin | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Discours à l’Université de Pékin de Bernard Cazeneuve

En visite en Chine du 21 au 23 février 2017, à l’invitation de son homologue Li Keqiang, le Premier ministre français Bernard Cazeneuve était à l’Université de Pékin pour parler avec la jeunesse chinoise d’une France attractive le 21 février.

«En 2016, plus de 1,6 million de voyageurs chinois sont venus en France, en faisant de notre pays la destination européenne la plus appréciée des touristes chinois, a déclaré le Premier ministre français. De nombreuses mesures sont prises pour réserver aux Chinois le meilleur accueil et une sécurité maximale durant leur séjour. Il est désormais possible de bénéficier de conditions d’obtention de visa modernisées en 48 heures voire 24 heures ; nous avons ouvert 9 centres supplémentaires pour obtenir les visas et nous souhaitons faciliter la venue en France des étudiants, des hommes d’affaires, des intellectuels, des chercheurs, et des touristes chinois».

Cazeneuve-Pekin-Lemaire-vin-chine-hebdoPlusieurs dirigeants comme Deng Xiaoping et Zhou Enlai ont fait des études en France. Selon Bernard Cazeneuve, il existe en France une tradition d’accueil privilégiée pour les étudiants chinois ; la France propose des doubles diplômes et des formations professionnelles ; elle est leur 2ème destination européenne. «La langue française représente pour eux un intérêt particulier, puisqu’elle leur donne accès à un espace francophone de 285 millions de personnes sur 5 continents», a souligné Bernard Cazeneuve.
«Chers étudiants de l’Université de Pékin, vous représentez tous et toutes ici l’avenir de votre pays. Et c’est la raison pour laquelle je crois important de vous adresser ce message de confiance dans la qualité des relations qu’entretiennent nos deux pays, mais aussi dans la crédibilité de cette relation de confiance. J’espère bien entendu qu’un très grand nombre d’entre vous se décidera à poursuivre sa formation dans une université française», a conclu le Premier ministre français.

Bernard Cazeneuve s’est entretenu avec le président chinois Xi Jinping, avec le Premier ministre Li Keqiang et avec le président du Comité permanent de l’Assemblée nationale populaire Zhang Dejiang. Bernard Cazeneuve s’est déplacé à Wuhan, au laboratoire P4 de virologie, exemple emblématique de la qualité de la relation franco-chinoise en matière de recherche scientifique et de santé. Wuhan est jumelée à Bordeaux.

Mais ce qui intéressait le plus les résidents français en Chine est la reconnaissance des permis de conduire entre la France et la Chine. Jusqu’à présent, ils devaient passer l’examen du code de la route chinoise avant d’obtenir un permis de conduire en Chine. Avec l’accord du 23 février 2017, cela ne sera plus nécessaire.
Photo © Zhang Pingping/China.org.cn

Lire le Vin, le Rouge, la Chine : 145 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits, dont 138 châteaux bordelais. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Mises à jour régulières de la version numérique 8€, et tous les 3 mois pour la version papier 20€, en vente en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

Publié dans Chine, France | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Hubert de Boüard Consulting – 80 vignobles dont 4 chinois

Bouard-logo-Lemaire-hebdo-vin-chine6 vignobles rejoignent Hubert de Boüard Consulting fin février 2017.
2 sont des propriétés chinoises.

Grâce à sa lumière si particulière, ses vignes de coteaux et ses vieilles pierres, Château Plain-Point, à Saint-Aignan impose le sentiment d’harmonie des grands terroirs.
Yuzhu Shi est milliardaire grâce à la création de jeux vidéo sur internet (Giant Interactive Group Inc). Il est né en septembre 1962 dans la province de l’Anhui ; il est diplômé en mathématiques et en ‘’génie logiciel’’. Cet ingénieur est la 32ème personne la plus riche de Chine continentale, et le 719ème du monde.
Château Plain-Point a été acheté en avril 2013 par l’actrice chinoise Zhao Wei et Yuzhu Shi. Il a été vendu par Jocelyne et Michel Aroldi qui avaient offert au vignoble l’expression raffinée et aboutie de son terroir. Situé au centre et au sommet (au plein poing) de son domaine de 55 hectares, le château domine les vallées de l‘Isle et de la Dordogne. Sur une ancienne Place-forte vieille de mille ans, la demeure actuelle a été édifiée au XVème siècle et restaurée au XIXème siècle.
Le vignoble compte 35 hectares de vignes en appellation Fronsac. Ces dernières années, son 1er vin produit sur 18 hectares a trôné sur les plus grandes tables. Lors du rachat, l’équipe française n’a pas souhaité rester au château.

Plain-Point-Lemaire-hebdo-vin-chineYuzhu Shi possède 2 parcelles intégrées aux vins de château Plain-Point : Château Moulin des Tourelles et Château La Fontaine. Il a aussi acheté Château Chadenne et Château Haut-Mazeris
Le domaine viticole de Yuzhu Shi totalise 79 hectares en Fronsac.

Château de Sours, à Saint-Quentin-de-Baron, a un vignoble de 80 hectares qui produit environ 500 000 bouteilles par an. Ce château met surtout en avant sa production de rosé pétillant.
Château de Sours appartient à Jack Ma qui a également acheté Château Pérenne, Château Guerry et Château Moulinet, 4 appellations différentes.
Jack Ma est le géant chinois du commerce électronique avec Alibaba. Il s’est imposé comme une figure emblématique en Chine, chef d’entreprise distingué parmi les plus influentes au monde. Il a 53 ans. Le groupe Alibaba a été introduit en Bourse le 19 septembre 2014 : Jack Ma est le 2ème milliardaire de Chine après Wang Jianlin.
Jack Ma distribue ses vins avec Cellar Privilege, la Marque de négoce créée début 2016 par des propriétaires chinois en bordelais.
Jack Ma a acheté Château de Sours en février 2016. Le vignoble de 80 hectares est en appellation Bordeaux : La Source est la cuvée spéciale. Château de Sours Rosé a été décrit par le Times comme ‘’une Rolls Royce’’ ; le rosé effervescent repose dans le labyrinthe des caves souterraines de calcaire qui datent de 1785.

Sours-Jack-Ma-Lemaire-hebdo-vin-chineLes châteaux Bernadotte et Trianon, propriétés chinoises, sont également conseillés par Hubert de Boüard.

Les 4 autres nouveaux de Hubert de Boüard Consulting

Château Auguste, situé à Saint-Aubin-de-Branne dans l’Entre-deux-Mers a été racheté par l’homme d’affaire américain Tom Sullivan déjà propriétaire des Châteaux Gaby, Moya et du Parc. La propriété a entamé une démarche de culture biologique ; l’ambition de Tom Sullivan est de produire 30 hectares en Bordeaux Rosé d’excellence nommé Dancing mermaids.

Château Tour des Termes, à Saint-Estèphe, appartient depuis 5 générations à la famille Anney. Ses 15 hectares ont la certification Terra Vitis depuis 2015, référence nationale qui engage la propriété́ dans le respect de l’environnement pour une viticulture durable, l’abandon des désherbants et le retour au labour des sols. Le château figure parmi les meilleurs Cru Bourgeois de l’appellation.

Les vignobles Zanini ont 100 hectares de vignes certifiées dans le canton du Tessin, à Sottoceneri en Suisse. Hubert de Boüard conseille ses 2 domaines viticoles, Domaine Vinattieri et Castello Luigi, le plus exclusif et le plus cher des crus d’exception tessinois.

La mission des œnologues d’Hubert de Boüard Consulting

Elle repose sur la recherche d’équilibre, la mesure et la justesse apportées à chaque vignoble, chaque vin : s’appuyer sur des analyses œnologiques pour accompagner les propriétés dans une production au plus juste de leur cru – Expression et Reflet de leur terroir.
Véritable vivier de recherches, la propriété La Fleur de Boüard, et son laboratoire d’analyse œnologique, est un lieu d’exploration expérimentale pour les propriétés membres du Consulting.
Avec 80 vignobles conseillés à Bordeaux, en France et à l’étranger, Hubert de Boüard Consulting est un des acteurs majeurs parmi les consultants de la région bordelaise.
Hubert de Boüard Consulting BP n°7, 33500 Pomerol Tél : 05 57 48 59 12 www.hubertdebouardconsulting.com

Fleur-Boüard-1-Lemaire-hebdo-vin-chine
Textes extraits de le Vin, le Rouge, la Chine : 145 vignobles français achetés par les Chinois sont décrits, dont 138 châteaux bordelais. Pourquoi ces vignobles sont-ils en vente ? Pourquoi les Chinois les achètent-ils ? 250 pages et 350 photos de Laurence Lemaire, préfacées par Alain Juppé et Alain Rousset. Mises à jour régulières de la version numérique 8€, et tous les 3 mois pour la version papier 20€, en vente en librairie et sur le site www.levinlerougelachine.com

Publié dans Bordeaux, Chine, France, le Vin | Marqué avec , | Laisser un commentaire